Juin 2018

L’actualité du domaine

Des nouvelles du front par Michel Verhaeghe de Naeyer :

La superficie de notre vignoble n’a pas changé, càd 5,20 ha

Nous sommes en 5 ième feuille pour le Chardonnay et Pinot Noir, et 4 ieme pour le pinot gris

Nous n’avons pas souffert jusqu’à présent du gel tardif, ni de la grêle… croisons les doigts

Pour tenter de réduire ces risques, nous avons investis dans 5 Canons à chaleur de Agrofrost et nous sommes sur le point d’investir dans un canon à Grêles SPAG tout à fait inoffensif pour la faune et la flore, et surtout efficace travaillant sur la production d’ondes sonores venant interrompre la production de grêles dans les nuages 

Nous estimons que notre production devrait atteindre 15 à 22 tonnes de raisins selon les surprises que Dame nature nous réservera jusqu’aux vendanges que nous programmons dans le courant de la seconde quinzaine de septembre (environ 100 jours après le sommet de la floraison). Notre production devrait donc être environ 15 fois supérieure à la vendange 2017. La nature est extrêmement généreuse et belle cette année. La vigne s’en donne à cœur joie et pousse avec force. Notre équipe est sans cesse au taquet !

Nous avons engagé un jeune maître de chai, Vincent Dienst, qui s’annonce prometteur dans la réalisation de nos objectifs. Ceux restent la production de vins blanc et rouge tranquilles de qualité, dans le respect de l’environnement et dans un esprit durable . La cuvée 2017, notre première vraie vendange, malgré qu’elle soit de petite quantité, s’annonce fort bien. Nous commercialiserons uniquement notre Chardonnay, le pinot noir n’étant pas encore en quantité suffisante. Dommage car il a du potentiel !

Nous sommes en phase de certification bio et nous travaillons en biodynamie.

Nous recherchons un laboureur à cheval de trait pour travailler notre terroir de manière plus douce et plus saine. Si par hasard vous avez des pistes pour nous. Volontiers !

Notre chai sort du sol petit à petit. Il devrait être prêt pour la fin d’année 2018. Ce bâtiment, conçu par l’atelier d’architecture Charly Wittock, se veut très contemporain et éco-responsable et se noiera dans la nature qui l’entoure.

Les champs fleuris (bio), les haies champêtres se déploient dans la propriété pour entourer notre vignoble des meilleurs éléments pouvant influencer durablement et positivement notre terroir.

Un long métrage a été tourné sur notre œnologue Pascal Marchand (voir la bande annonce dans notre rubrique vidéo)